mardi 16 octobre 2018

Le Rallón

Le désert des Bardenas Reales est une partie d'une vaste dépression appelée la dépression de l'Ebre. Cette région particulièrement aride et dépourvue de cours d'eau permanents, s'étend sur plus de 200 km entre les villes de Tudela en Navarre et Lérida en Catalogne.
Avec ses 42 500 ha de superficie, c'est une des plus vastes zones désertiques de la péninsule ibérique. Il n'y a quasiment pas d'habitants et les routes se composent essentiellement de pistes qui s'entrecroisent de façon anarchique.


La composition des sols du désert est semblable à celle de la dépression de l'Èbre: on trouve beaucoup de sédiments datant du Tertiaire et du Quaternaire. Ces sédiments d'origine clastique, ont été transportés par les fleuves et les rivières avant de se déposer dans des lacs, qui se sont peu à peu transformés en roche par compactage. La marne d'aspect friable, compact ou meuble, est le sédiment le plus commun, mais on trouve aussi du gypse, du calcaire ou du grès. Les dépôts salins, résultant de l'assèchement d'un grand lac salé préhistorique, sont présents dans la zone centrale de la Blanca.

Le relief est caractérisé par des nombreuses strates quasi horizontales avec un fort contraste de couleurs. La couverture végétale étant rare, les vents et les pluies sont responsables de la forte érosion de la région. Les secteurs de La Pisquerra et d'El Rallon sont les meilleurs exemples du type d'érosion des Bardenas; les précipitations ont formé des monolithes et des orgues accrochés à flanc de falaises. De vastes terrasses ont été dégagées par l'érosion. La marne, qui devient pâteuse sous l'effet de la pluie, crée des plissements sur le relief qui font office de rigoles et donne une impression de dissolution du relief. Le ruissellement de l'eau creuse les sols et crée de nombreux ravins: les barrancos. Les ravins charrient vers l'Ebre toutes les eaux de pluie qui tombent sur le désert.
Le relief est composé de hautes collines, de falaises, de hauts plateaux (les planas) ainsi que de grands espaces plats et vides où serpentent des barrancos ou ravins. La végétation est rare et l'érosion différentielle est forte et endémique. Les Bardenas Reales sont partagées en trois secteurs distincts : La Negra, La Blanca et El Plano.
________________________________________________

En se rendant dans les Bardenas Reales, le visiteur doit respecter un certain nombre de règles, il s'agit d'un parc naturel.
Pour disposer de la réglementation en vigueur cliquer sur le lien suivant 
 Bardenas Reales

__________________________________________


La randonnée 

Distance : 11,08km - Dénivelé : 211m

Aucune difficulté pour cette randonnée qui nous amène au sommet culminant de la Bardenas Blanca, le Rallón 492m. Son sommet dévoile un patchwork mélangeant cultures et zones désertiques

________________________________________________

Tous les renseignements de la randonnée

- Voir sur google Earth ou une autre carte.
- La distance et le dénivelé.
- Télécharger le dossier (trace, waypoints) du circuit au format KML ou GPX 
Cliquer sur le lien suivant : Le Rallón
____________________________________________________


Rando en images 





Transport en commun





Avion en vue





Notre destination se dévoile 

On longe le barranco



L'érosion ouvre la porte




La passe d'entrée


Formation étonnante



On pose devant le Rallon





Au cœur des formations


Petits devant ces monuments







En admiration


La plana de la Ralla en arrière plan



Dans la montée du Rallon





Nous voilà au sommet


Le patchwork à nos pieds








On immortalise le moment





On s'éloigne


Encore de belles vues pendant la descente



La Piskerra en fond





Attention à la gadoue





On longe la Ralla





Les vautours fauves


Superbe rando des images plein la tête

Aucun commentaire:

Publier un commentaire