vendredi 13 avril 2018

Sierra Espuña


Lieu: Aledo - province et région de Murcie Espagne



Le parc régional de Sierra Espuña est situé dans la partie centrale de la région de Murcie, entre les communes d’Alhama de Murcia, Totana et Mula. Il s’agit d’un espace naturel riche en contrastes, peuplé de forêts, mais aussi de steppes de montagnes.Son altitude moyenne est de l’ordre de 800 mètres, et son point culminant de 1583 mètres. Les Pozos de Nieve (puits à neige), dont l'origine remonte au XVIe siècle, sont également très intéressants : il s’agit de 26 grandes structures situées à 1300mètres d’altitude, aux formes circulaires creusées dans le sol, faisaient autrefois office de réfrigérateurs. Chaque hiver, on y stockait la neige afin de pouvoir disposer, au printemps, de barres de glace qui étaient consommées dans les villes de la région.
On y trouve le mouflon à manchettes, animal venant de l’Atlas nord-africain.

Départ rando dans la sierra





On passe devant le monastère de Saint Eulalia




L'allée et arbres en fleurs devant le monastère





Des petits aqueducs sont présents dans la sierra pour alimenter des réservoirs





Devant un parterre d'asphodèles




Le sommet à gravir juste derrière!!!



Le plus haut sommet de la sierra 
Morron d'Espuña 1583m




Sur le petit pont de l’aqueduc

Avec un vent fort qui a bien couvert nos déplacements de surcroît face à nous et une bonne dose de patience nous avons eu le privilège d'approcher les mouflons à manchettes, animal venant de l’Atlas nord-africain, a été introduit au début des années 70 dans la Sierra Espuña. Au fil des années, sa présence s’est étendue dans les provinces d’Alicante et de Murcie. Considéré comme un caprin de montagnes, il fait partie de l’Ovis Grand Slam. C’est un animal à forte stature : un mâle adulte peut mesurer près d’un mètre au garrot et peser jusqu’à 140 kgs.





La pente devient raide





Même très raide





Premier sommet OK




En forme en fin de journée


















Au retour dans les parcs du monastère








Reichardie est très méditerranéenne (Reichardia tingitana) Le nom de tingitana est le nom de la province romaine de Tingis (actuellement Tanger)  



Fleur de la Globulaire buissonnante (Globularia alypum) espèce fréquente dans les lieux rocailleux secs, sur de gros rochers isolés et parfois dans les maquis. On le rencontre essentiellement sur sol calcaire comme ici dans la sierra à moins de 100 km de la mer.


Le glaïeul des moissons (Gladiolus italicus) encore connu sous le nom de glaïeul d'Italie répandue sur les coteaux calcaires d'où sa présence ici dans le Sierra Espuña




Le Ciste cotonneux (ou ciste-blanc), (Cistus albidus), est un arbrisseau caractéristique de la garrigue, supportant bien une période d’aridité et appréciant les sols calcaires




Fleur du grémil à rameaux étalés ou grémil couché (Lithodora prostata) est un sous-arbrisseau de 30-50 cm de haut, Plante des garrigues et pinèdes sur sols acides sa présence ici se justifie donc



Le beau figuier de barbarie






Un vulcain sur un Ciste cotonneux

lundi 9 avril 2018

Le désert de Tabernas

Au far west le 5 avril 



Lieu : Tabernas - Province d'Alméria - Andalousie – Espagne


Pris en sandwich entre les montagnes de la Sierra Nevada, Gador, Filabres et Alhamilla le désert de Tabernas est l'un des paysages les plus spectaculaires d'Espagne, Le seul semi-désert en Europe.
Un lieu de tournage pour Sergio Leone et les équipes de Spaghetti Western à partir des années 1960, les déserts ont été utilisés pour des films tels que "Le bon la brute et le truand", "Pour quelques dollars de plus". parmi d'autres. En outre, des épopées telles que "Indiana Jones et la dernière croisade", "Cléopâtre" et "Lawrence d'Arabie" avaient des prises de vue dans la région. 
On part à la découverte de Mini-Hollywood !!!




Les choses sérieuses vont commencer



Le décors est planté, on rentre dans le vif du sujet




Deux époques différentes!!!








Oups c'est mal parti







Vue la tête du gringo c'est normal qu'il soit recherché





Sur la place principale





Vers l'église




Aux premières loges






Les chevaux ont soif dans le désert





Waoh les girls du saloon








Oups ça se passe très mal pour le gringo







Ronde du shérif



Dans le désert les cactus ont la forme

vendredi 6 avril 2018

Réserve de Torcal

Rando 2 et 3 avril 2018


Lieu : Antequera - Province de Malaga - Andalousie – Espagne


La Réserve Naturelle d’El Torcal, ou Paraje Natural de El Torcal en Espagnol est le parc naturel le plus étonnant géologiquement parlant de tous les parcs d'Andalousie. Réputé pour ses formations calcaires uniques, il donne une sensation surréaliste.
Toute la région était sous la mer Téthys il y a 150 millions d'années. Les violents mouvements de la croûte terrestre ont poussé les fonds marins vers le haut pour former des collines et des montagnes, dont quelques-unes atteignent aujourd'hui plus de 1300 mètres d’altitude (le point culminant étant le Camorro de las Siete Mesas à 1336 m.). Cela a été suivi par des millions d'années d'érosion provoquée par les vents et les pluies qui ont produit quelques-uns des paysages calcaires parmi les plus spectaculaires d’Europe.
L’aspect unique d’El Torcal est dû à plusieurs facteurs qui ont eu lieu simultanément. L’un des plus importants est la nature calcaire de la roche. La pierre appartient à un type de roche sédimentaire marine datant de l’époque Mésozoïque (Ère Secondaire) et est composée principalement de carbonate. Étant particulièrement poreuse et soluble, la roche calcaire riche en carbonates s'est facilement dissoute 
Étant la plus élevée, la Sierra de El Torcal reçoit plus de précipitations que les régions avoisinantes. Si on ajoute la nature poreuse de la roche calcaire, il n’est donc pas surprenant que la région soit un "réservoir parfait" avec des rivières souterraines et une grande nappe. La source de l'un des fleuves les plus importants d'Antequera, le Rio la Villa, a d’ailleurs pour origine la Sierra de El Torcal.








Dès les premiers pas le minéral est bien présent






Quel spectacle




Et avec le ciel bleu





On se faufile entre les blocs






On ne sait pas où donner de la tête





Le tout en équilibre 





Plein les yeux





No comment!!!




Ici l'érosion permet de découvrir une merveille





Un air d'Angkor!!!






Parfois un peu de pelouse pour diversifier les couleurs



Une rando surréaliste qui nous ravit




Des Bouquetins ibériques en mode sieste





Celui-ci nous a repérés