dimanche 8 octobre 2017

Monastères de San Juan de la Peña

Monastère de San Juan de la Peña
La rando se déroule près de Santa Cruz de la Serós dans la communauté autonome d'Aragon, province de Huesca 

________________________________________________


Tous les renseignements de la randonnée

Distance : 9,1 km - Dénivelé : 665m

Aucune difficulté technique, Nous partons de Santa Cruz de la Serós pour profiter pleinement de ces endroits remplis d'histoire. Notre première grande découverte est l'ancien monastère du Xe siècle de style roman construit sous la falaise. Sur le plateau nous arrivons au nouveau monastère datant du XVIIe siècle et de style baroque.

_________________________________________________________________________________

- Voir le lieu de cette activité sur Google maps

Cliquer sur le lien suivant : Santa Cruz de la Serós

___________________

- Voir le circuit dans Wikiloc sur google Earth.
- Télécharger le dossier (trace, waypoints) du circuit au format KML ou GPX 

Cliquer sur le lien suivant : Monastères de San Juan de la Peña
____________________________________________________

Rando en images 




Nous partons avec le grand bleu





En traversant le village de Santa Cruz



Son église

Sur le sentier des monastères


Le saxifrage à longues feuilles en haut, et la ramondie des Pyrénées




Toujours dans la montée avec des beaux points de vue

et de belles couleurs

Nous arrivons à l'ancien monastère
Bel édifice du Xe siècle



La dernière grimpette avant le plateau








Nous sommes au nouveau monastère, on en profite pour prendre le repas 

Ces bâtiments du XVIIe siècle abritent un hôtel



Devant l'entrée principale
La table d'orientation, beau panorama, les Pyrénées en fond
Nous entamons notre retour



Santa Cruz de la Serós










Les cheminées Aragonaises, typiques de cette région


L’église de San Caprasio de Santa Cruz de la Serós bâtie dans le dernier quart du XIº siècle

Nous avons partagé une journée de randonnée nature et d'histoire, ces lieux méritent de se laisser bercer par ces temps reculés

Aucun commentaire:

Publier un commentaire