mercredi 3 juillet 2024

Randonnée Forêt de Lanmary Antonne et Trigonant

    Vendredi 26 juillet 2024


La forêt domaniale de Lanmary excelle d'histoire : on part sur les traces du roi des Chauzes, du Gnomon de Borie Belet, du cimetière mérovingien ou des cluzeaux qui abritaient hommes et biens sous terre.

Le 9 juillet 1930, la forêt est acquise par le service des eaux et forêts (O.N.F) pour devenir Forêt domaniale, regroupant Caussade et Lanmary.

En 1939, la France et l'Angleterre entrent en guerre contre l'Allemagne. Lanmary, réquisitionné, devient un hôpital militaire. De nombreux soldats Africains combattants pour la France, y sont hospitalisés et vont mourir en ces lieux. Le 31 décembre 1974, le Conseil Général de la Dordogne décide d'ériger Lanmary en Établissement public d'hospitalisation et maison de retraite.

Cluzeau de la Broussancie - Ce qui le singularise sur la longue liste des cluzeaux recensés en Périgord c'est un ensemble important de mobilier archéologique. Vu son emplacement ce cluzeau a dû servir pour se dissimuler et se protéger.

Cluzeau de Borie Belet - La fonction exacte de celui-ci n'est pas connue. Il est associé à un habitat de surface dont témoignent les silos et les trous de poteaux. Il est probable que ce cluzeau comme beaucoup d'autres en Périgord soit un endroit conçu de manière stratégique par des paysans du hameau voisin pour se protéger. Il pourrait dater du 11ème ou 12ème siècle. En tout état de cause, nous avons affaire à un cluzeau couloir, aboutissant à un puits vertical, sans aucune salle, ce qui laisse perplexe quant à son utilisation. Les débris de poterie furent attribués à l’époque gauloise, ce qui laisse supposer que le souterrain existait avant cette période, les questions qu’il pose sont toujours sans réponses.

Le Gnomon de Borie Belet appelé également Rey des Chauzes - Dominant la vallée se dresse cette aiguille rocheuse à l'aspect de menhir. Dans son livre "les antiquités de Vésone" Taillefer parle de ce rocher comme un objet de vénération pour les gaulois. Cet empilement de roches calcaires donne l’impression de ne pas être naturel. Ce monument formant un cairn ou gnomon important est situé dans un alignement reliant le trône et l’azimut du soleil levant au solstice d’hiver. En d’autres termes, l’observateur qui serait assis dans le trône du Roi des Chauzes et qui se servirait de ce gnomon comme point de mire, verrait se lever le soleil exactement dans cet axe en décembre de chaque année.

Le Trône du roi des Chauzes - Ce fauteuil fait l’objet de nombreuses hypothèses, Certains y voient l’objet d’une vénération multiséculaire ou encore un site d’observation astronomique, ou dédié au solstice d’hiver, le site serait en effet aligné sur le Gnomon de la colline en face qui permettrait de voir le soleil se lever dans cet axe le 21 décembre. La description complète du trône et de son environnement serait longue et fastidieuse. L'esplanade rocheuse d’environ seize mètres de longueur, et six mètres de largeur, en bordure de falaise, présente un certain nombre de petites cavités artificielles circulaires ou ovales taillées en fond de louche. Ces cupules plus ou moins larges et profondes sont parfois isolées, parfois reliées par des rigoles également artificielles. En contrebas se trouve une sorte de siège, de trône énorme, taillé dans le roc et dont les « accoudoirs » notamment sont creusés de cupules. Sans aller jusqu’à affirmer comme certains l’ont fait que ce site fut en son temps un lieu de sacrifices humains, il n’en reste pas moins que ce site considéré comme étant un lieu de culte recèle de nombreuses énigmes.

La nécropole Mérovingienne des Chauzes - Suite à des fouilles dans les années1970, 1974 environ 70 sarcophages furent mis à jour. Des boucles de ceinture, 3 garnitures en bronze de baudriers, des poteries, des perles, un srcamasaxe (couteau d'une vingtaine de cm) prouvent que les francs ont séjourné aux Chauzes. Il s'agit d'une grosse nécropole de plusieurs centaines de sépultures que l'on peut dater de la fin du VI° siècle. 

__________________________________________

Repas au restaurant asiatique "Planète Wok" Boulazac

Buffet à volonté (16.50 euros par personne, sans les boissons)

___________________________________________________

Lieu de la marche : Forêt domaniale de Lanmary. Commune d'Antonne et Trigonant

Coordonnées Parking : N 45° 14.626 - E 0° 49.601

Départ de la Randonnée : 8h15 - Distance 7,5 km - Dénivelé 210m. (attention dénivelé important malgré cette petite distance). Prévoir des vêtements adaptés, le chemin d'accès au cluzeau de la Broussancie est assez broussailleux avec des ronces, pour les personnes qui veulent pénétrer dans les cluzeaux prévoir également une lampe.

important : Compte tenu de la difficulté du parking de la rando on se donne rendez-vous à 7h45, place de la mairie d'Antonne et Trigonant à proximité de la N21. cordonnées parking N 45° 12.785 - E 0° 49.878. Place Andrée Chastel. Nous partirons en convoi en direction du parking de la rando.

Pour une meilleure organisation de la sortie merci de vous inscrire pour le samedi 20 juillet et de préciser votre participation au repas ou non :

Par le blog Randomilpas : "Formulaire de contact" (marge de gauche)

Par mail : randomilpas@sfr.fr

Par SMS ou téléphone 

Prendre connaissance du règlement de l'atelier "découverte nature et patrimoine" association Cult'Art cliquer «ici»

m

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire