jeudi 24 août 2017

29 octobre 2017, Saint Estèphe




A voir et découvrir


Au Nord du département de la Dordogne, en Périgord vert, l’étang de Saint-Estèphe fait partie des plus grands et des plus beaux plans d’eau du département. Situé dans le parc naturel Périgord Limousin sur les communes de Saint-Estèphe et d’Augignac, il s’inscrit dans un espace rural de prairies, de boisements, d’étangs et de chaos granitiques ensembles pittoresques du Roc Branlant et du Chapelet du Diable à proximité. Le site offre des ambiances variées dans un cadre naturel, paysager et patrimonial remarquable. Vous aurez droit à la traversée du lac en ferry préparer les biscotaux!!!

Rando sur la Journée

Rassemblement : 8h Salle du Préau à proximité de la mairie de Bourgnac, petit café offert par Bourgnac animations.
Coordonnées : N 45° 0.970 - E 0° 24.177
Départ : 8h30
Covoiturage, déplacement routier 85km, 1h20

Lieu de la marche : Lac de St Estèphe
Départ de la Randonnée : 10h
Coordonnées parking : N 45° 35.391 - E 0° 40.452
Distance - Dénivelé – Durée : 7,5 km - 90m - 3h sans les pauses – La boucle faisant un 8 les repas pourront rester dans les voitures, tables sur place.

Pour une bonne organisation de la randonnée merci de vous inscrire avant le vendredi midi
Par le blog Randomilpas : en laissant vos prénoms dans la rubrique "Formulaire de contact" (marge de droite)
Par mail : randomilpas@sfr.fr


Prendre connaissance du règlement de la section marche randomilpas "ici"






Un énorme rocher de 50 tonnes, posé en équilibre sur un autre, au milieu d’une cascade de rocaille, on le pousse, et le roc bouge facilement, pourtant il ne tombe pas. On raconte aussi que si l'on met une pièce sous le roc et que celle ci se tord, prospérité et bonne santé sont assurée.  





Le "Chapelet du Diable". L'origine géologique admise est naturelle, ce paysage a été sculpté au fil des ans par l'érosion due à l'eau, très abondante en la région, et qui n'est pas pour rien dans la verdure qui a fait dire à Jules Verne que ce "Périgord est vert".
La légende qui est parvenue raconte ceci : "Un beau jour, le diable arriva dans la région et rencontra aux alentours du grand étang un moine, sans nul doute un des religieux du prieuré de Badeix. Effrayé par cette rencontre, le moine prit la fuite. Pour ralentir le Malin, il ôta le chapelet béni qu'il portait autour de son cou et le jeta à la face du diable. Le chapelet se brisa, et les perles qui se dispersèrent formèrent ce chaos granitique.




Un ruisseau, provenant du grand étang situé non loin de là, passe sous ce chaos granitique. On ne peut pas le voir mais on peut l'entendre, c'est probablement ce qui a excité l'imaginaire de nos ancêtres qui voyaient là un avatar de la lutte entre des forces démoniaques et protectrices  








Il faudra prendre le ferry à traction manuelle et se retrousser les manche!!!



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire